Overblog
Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
21 septembre 2016 3 21 /09 /septembre /2016 06:14
sur le fil du rasoir

Toute ma vie, j'ai cherché une forme de stabilité...je cherchais inlassablement mon "prince charming" qui allait m'apporter cela sur un plateau d'or...

Parfois j'y croyais pendant quelques jours avec une personne, voire quelques heures, ou bien parce qu'ils n'avaient pas la même idée dans la tete que moi, ou parce que moi, je m'en laissais vite.

Ou bien...j'avais trouvé cette personne, ce prince (ou princesse) charmant et on passait un bon moment ensemble. Tout semblait aller pour le mieux...j'avais goût à la vie, voulais tout apprendre de ce qu'il y avait à comprendre sur cette personne, me sentir en sécurité aimée et écoutée et surtout, comprise.

(maintenant je sais que personne ne peut réellement comprendre l'autre car l'information passe à travers le filtre de celui qui écoute, de son propre mental, sa propre vécue)

Mais tout comme du chewing gum (oui je sais que c'est une comparaison bizarre, mais vous allez comprendre, suivez moi) , au début la rélation a beaucoup de goût..des saveurs à découvrir, une élasticité énorme, une sensation de reconfort...

Mais aussi, comme avec le chewing gum...avec le temps, il perd de son gout, et l'élasticité se transforme dans une immasticabilité...

Et je me sens figer à nouveau...comme morte à l'intérieur, besoin de stimulis, moi qui cherchais tant l'équilibre, la stabilité...du coup ai envie de la fuger...

Et cela, crée des problèmes inévitables, car pour cela, il faut blesser l'autre, qui ne comprend absolumment rien à ce besoin de stimuli...ne comprend pas que même si l'amour est resté...la passion vitale pour quelqu'un comme moi....est devenue un vide...

Je me sens tiraillée vers les deux cotés; faire du mal? Avoir mal? Continuer sans rien dire et vivre le mensonge?

Ce qui me rend tellement triste est que je ne vois pas la solution...je bascule de droite à gauche et parfois veux revenir vers l'un des deux cotés..

mon instabilité blesse, autant moi que mon interlocuteur...ce qui me fait sentir pire, voire coupable...mais incapable d'y changer quoi que ce soit. Si je ne puis vivre le monde dans ses profondeurs et ses hauteurs, elle perd de son saveur, mais les montagnes russes que cela crée dans ma tête, dans mon entourage, me fait sans cesse revenir vers l'idée de la stabilité, même si pour moi ce monde là semble superficiel...

Les rélations humaines, me fascinent, j'ai besoin de les creuser, des les savourer...mais en creusant un peu, je suis si souvent décue.... car parfois je n'y détecte aucune profondeur...et je tente de me replier sur moi même à nouveau, à me refermer comme une huitre...ceux qui me sont proches, je les aime avec une profondeur intense, même quand je suis pendant certaines periodes, renfermée, récluse..elles sont là et m'accueillent comme je suis sans jugement aucun de leur part, et je leur suis éternellement reconnaissante...

Maintenant par contre, ayant comprise cela...va falloir trouver une solution...stabilité ou passion? Avoir mal, ou faire du mal? Fermer ma bouche pour ne pas blesser autrui ou bien trouver un nouveau moyen pour communiquer mes émotions?

Published by zara-ecolo
commenter cet article
16 septembre 2016 5 16 /09 /septembre /2016 05:44
Je suis comme l'eau

J’ai cherché un moyen pour expliquer ce que j’ai, ce que je vis, comment m’apprivoiser, m’accepter en tant que telle...comment m’aimer si je ne trouve pas de fil conducteur, de qui je suis, en dessous de tous ces miasmes que mon mental (et mon physique) me fait vivre, expérimenter ma vie. Je vois bien que je réagis différemment, je l’ai toujours su, mais jamais comprise.La bi polarité est complexe...

Et puis…j’ai compris, que dans chaque état, je suis fondamentalement la même…mais juste dans des formes différentes…

Tout comme l’eau…

L’eau parfois coule comme un doux ruisseau, calme et paisible…quand je me sens en équilibre, calme dans ma tête, bon sommeil, une sorte de douceur de vivre…quelques petites vagues à l’âme, mais régulières et stables.

L’eau, avec l’arrivée du feu, de la chaleur, se transforme en vapeur…cela commence par des petites bulles à la surface…tout comme dans mon mental…une soudaine soif…insatiable, une envie d’apprendre à fond, un sujet, un hobby, un intérêt quelconque…je m’y lance à fond…le feu brûle, et je ne vois pas pourquoi d’autres que moi, ne voient pas comment ces sujets sont passionnants, importants, pourquoi on ne s’y intéresse pas autant que moi ? Les émotions sont vives, profondes…le bonheur crie en moi, comme une bulle d’énergie au fond de mon corps, plus besoin de tant de sommeil, je parle plus vite, ne m’arrête plus, soif, soif !! Je me lance à fond dans , par exemple, l’écologie, les manifestations, l’écriture, la couture, la lecture de sujets qui me fascinent, parfois 4 livres en même temps… quelle énergie, quelle puissance, quelle intelligence…

Mais l’eau, tout comme moi, peut se figer…comme de la glace… je deviens plus lente…le corps et le mental, épuisés par ces excès d’émotions et de fascination, perd de son énergie, moins d’émotions, plus de lenteur dans mes réflexions…une vide s’installe…l’eau (moi) petit à petit, se cristallise…la tristesse de cette impuissance face à cette perte du soi…cette perte de contrôle, perte de joie de vivre, se fige petit à petit, jusqu’à, comme heureusement dans de rares cas, se figer autant qu’aucune émotion ne semble plus exister…. Je dors…comme l’eau en attendant le printemps, un peu de chaleur qui ravive la flamme de la passion, du désir de vivre…le ruissellement de l’eau paisible me manque tellement…

Mais, tout comme l’eau, maintenant j’ai compris que c’est cyclique, et que, dans n’importe quel forme je me trouve, au fond, je suis toujours de l’eau…je suis toujours moi…

Je dois apprendre à nager sur mes vagues…je dois apprivoiser mes profondeurs, et calmer le vent, pour que je reste à la surface de moi-même…et parfois, avec une sauvage douceur, mais contrôlée, me laisser monter dans les nuages, comme de la vapeur, mais en me souvenant, que je suis…comme l’eau !

Published by zara-ecolo
commenter cet article
27 mars 2015 5 27 /03 /mars /2015 13:19
Byron Katie et moi,moi,moi

Il y a quelques années que je "tombe" sur un des livres d'une certaine Byron Katie et le moment ne pouvait pas être mieux choisit (il n'y a pas de hasard)

J'ai commencé à lire, à lire et à tous les acheter...Je trouvais des vidéos sur le net, en anglais, et je me suis mise à les sous titrer pour que les français puissent aussi profiter de cette sagesse.

C'est tellement facile à appliquer et ça débloque des moments de stress, tristesse, colère en nous à un tel point qu'on en rigole.

la bonne nouvelle est qu'elle est bientôt en France et je ne peux que vous conseiller d'y aller, car on respire mieux après.... voilà les infos:

Bonjour,

Le printemps s'installe et de nouvelles propositions fleurissent.

C'est avec joie que je vous présente la venue de Byron Katie à Paris.

Comme l'année dernière, elle viendra à Bobino pour offrir une journée atelier sur The Work.

Rendez - vous le 16 juillet de 9h30 à 17h.

Le Travail : une démarche d'auto questionnement simple et radicale de nos pensées stressantes, pour mettre fin à nos souffrances et retrouver notre état naturel : la joie, la paix et l'amour.

Accessible à tous, Byron Katie invite des volontaires sur scène à vivre le Travail avec elle.

Vous trouverez ci-joint la plaquette informative à publier.

Je vous remercie de partager l'information à votre réseau et aux personnes qui pourraient être intéressées.

Et comme l'année dernière, merci de diffuser grâce à votre blog à vos nombreux lecteurs.

Bien à vous,

Un jour avec Byron Katie à Paris
Jeudi 16 juillet 2015, de 9h30 à 17h, Atelier journée au Théâtre Bobino

Au cours de cette journée exceptionnelle à Paris, Byron Katie, avec son humour et sa clarté bienveillante et sans concession, va vous faire découvrir Le Travail. C’est une démarche d’auto-questionnement simple et radicale de nos pensées stressantes, pour mettre fin à nos souffrances et retrouver notre état naturel : la joie, la paix et l’amour. A l’aide de quatre questions qui peuvent radicalement changer notre vie, nos pensées douloureuses sont mises en lumière et nous pouvons trouver la paix avec nous-même et avec le monde, et ne plus souffrir inutilement.

Chacun des participants va pouvoir appliquer Le Travail grâce aux feuilles de Travail mises à disposition. Byron Katie va ensuite choisir des volontaires et les faire s’asseoir, chacun à leur tour, en face d’elle sur scène pour qu’ils puissent dévoiler les pensées qui les font souffrir et exécuter Le Travail.

Katie s’adresse aux volontaires ainsi qu’aux participants, qui pourront ainsi reconnaître des pensées qui sont, chez eux aussi, à l’origine d’un grand stress.

Le tout garantit une journée forte en émotions et en découverte de soi.

Plus d’informations disponibles sur www.byron-katie-paris-2015.com.

Contact presse : Jeanne Wilmot – jeanne@lifespace.fr - Tél. : 06 10 56 71 11

Infos pratiques

Traduction simultanée Anglais/Français.

900 places (complet en 2014)

Contact : The Work France Téléphone : +33(0)6.87.42.06.85 E-mail : workthe@gmail.com

Tarifs : 85€ (jusqu’au 16 mai) 95€ (après le 16 mai) 50€ (étudiants & demandeurs d‘emploi)

Liens utiles

- Site officiel de Byron Katie en Français : http://www.thework.com/francais/

- Association The Work France : http://www.thework-france.com/

Exemples en vidéo

- « Je veux que mon cancer cesse de se développer »
http://www.youtube.com/watch?v=NQv-XPxkAV4

- « Il devrait être plus compréhensif »
http://www.youtube.com/watch?v=7jATtTAcFiQ

- « Il y a quelque chose qui ne va pas chez moi »
http://www.youtube.com/watch?v=x0u_x9l1Bj4

Published by zara-ecolo
commenter cet article
19 mars 2015 4 19 /03 /mars /2015 14:04

Je suis à l’arrêt du feu rouge...pas grande chose à voir, juste des voitures et des panneaux publicitaires...parmi eux, un numéro pour des enfants abusés...je me demande combien osent vraiment appeler...et parfois ils sont trop petits, ils ne peuvent donner une voix à leurs douleurs...

Je tourne ma tête vers ma droite et là, je te vois...te sentant seule parmi tes camarades...toi, qui me regarde en retour, toi sans possibilité de donner voix à ta douleur. Toi, séparée de ta maman. C'est pas un voyage d'école où vous allez, ça se voit toute de suite..

Et puis, cette douce larme qui descend le long de tes joues...cette larme qui brule dans mon mental...je me vois dedans pendant qu'elle glisse...cette larme, peut etre la seule façon que tu as pour exprimer ta souffrance....

Et moi, pendant que le feu tourne au vert...j'ai une larme qui coule le long de mes joues.....

la larme dans ton oeil
Published by zara-ecolo
commenter cet article
10 mars 2015 2 10 /03 /mars /2015 09:05

Je vais vous avouer, depuis mes 20 ans, j'ai eu cette peur stupide de vieillir...et maintenant que j'ai mes 46 ans, je comprends pourquoi. J'ai toujours admiré les personnes mûres, pour leur beauté, et pour leurs expériences qu'elles pouvaient partager.

Mais moi, avec ma peau qui lâche, mes rides, perte de cheveux et surtout mes 8 kilo's de trop, je me sens mal dans ma peau....on est bien plus insouciantes quand on est plus jeunes. Je sais, je peux ne parler que pour moi, mais on n'est plus pareil.Le regard des autres aussi change...

 

J'ai le desavantage d'avoir travaillé devant les caméras, toujours au top, maquillée, soignée et surtout superficielle, car le monde des media's l'est.

 

 

 

prendre l'age

et pourtant j'insiste, je trouve les femmes rondes , et/ou mûres fantastiques! Je les admire tellement, pourquoi n'aime-je pas cela chez moi?

Ma peau est plus grande, du coup ma garde robe est plus petite....je me sens mal, seulement car je n'arrive pas à m'accepter telle que je suis.

Cette société jetable, veut de femmes, jeunes, minces et je me laisse envelopper par elle, je suis coincée dans leur piège....

mais quel paradoxe, et vous, vous vous sentez comment, avec le temps qui passe?

Published by zara-ecolo
commenter cet article
7 mars 2015 6 07 /03 /mars /2015 13:26
ad block plus

Juste un petit message pour vous prévenir que toutes ces pubs que vous voyez, ne viennent pas de moi et je ne suis pas d'accord avec le contenant de la plupart. Pour avoir la paix, installez ABP sur firefox et vous en serez débarrassé.

AD BLOCK PLUS se trouve dans les extensions de firefox, gratuit et génial!!

Published by zara-ecolo
commenter cet article
2 mars 2015 1 02 /03 /mars /2015 10:18
la position du squat aux toilettes

Dans notre culture de l'ouest, on a pour habitude de s'assoir sur les toilettes pour nos "commissions".

Dans l’Asie, on squatte déjà tout naturellement par terre, manque de chaise et c'est la aussi devenu une habitude que l'on utilise aussi pour aller faire popo.

Maintenant, nous, en nous assoyant sur le trône, on comprime une partie de notre intestin, le rendant ainsi plus difficile de déféquer....résultat beaucoup de constipations, hémorroïdes etc..

Dans notre culture de l'ouest, on a pour habitude de s'assoir sur les toilettes pour nos "commissions".

Dans l’Asie, on squatte déjà tout naturellement par terre, manque de chaise et c'est la aussi devenu une habitude que l'on utilise aussi pour aller faire popo.

la position du squat aux toilettes

Maintenant, nous, en nous assoyant sur le trône, on comprime une partie de notre intestin, le rendant ainsi plus difficile de déféquer....résultat beaucoup de constipations, hémorroïdes etc.

Donc on a inventé pour nous la squatty poo, qu'on pose autour du bas des toilettes et on n'a qu'à mettre ses pieds dessus....

la position du squat aux toilettes

moi je suis assez tentée de l'essayer, faut il encore que je trouve ces appuis....vous l'avez dejà essayé en position squat?

Published by zara-ecolo
commenter cet article
21 octobre 2014 2 21 /10 /octobre /2014 10:58

mer-vagues-emeraudes.jpg

 

 

je glisse entre les membres de ma famille, mes potes, mes proches....c'est presque comme une danse...fluide, émouvant.

 

Parfois nos corps se touchent, imperceptiblement, nous nous touchons en nous disant combien on est contents de pouvoir voyager ensemble.


La lumière du jour penètre le lieux où on est, nous la suivons, affamés de la chaleur...

Et voila, d'un coup, on est pressés ensemble, on ne peut plus bouger, glisser, profiter du soleil....on nous tire vers le haut, je me sens capturé, emprissoné, mais qu'ai-je fait?

 

là dehors, un monde que je ne connais pas...je 'narrive plus à respirer et je sens mes compagnes bouger, comme crier à l' injustice, crier pour un peu de souffle...on bouge, on crit, on sautille, mais personne ne nous entend...

 

Apres des minutes, interminables, je sens la force de vie me quitter...c'est peut etre mieux ainsi...

 

 

poisson-peche.jpg

j'étais si heureuse de ma vie de poisson....qu'ai-je fait pour mériter ceci?

Published by zara-ecolo
commenter cet article
24 septembre 2014 3 24 /09 /septembre /2014 10:05

Shipping-container-home.jpg

 

En fait, cela est un mot qui n'existe pas en français, mais que j'ai directement traduit de "upcycling" en anglais. C'est un mot qui me tient à coeur, car le recyclage on connait tous, mais la plupart du temps il ,s'agit de recycler vers un usage "moindre", tandis que le "upcycling" met l'objet du recyclage en valeur plus.

 

Comme ça, j'avais commencé, il y a plusieurs années, avec ma topine, de creer un dossier, sur les maisons fabriquées à partir de vieux containers, celles qu'on voit sur les bâteaux.

 

En effet, chez moi au bled, et ici, au Havre, il y a des petites "villes" de containers, où les étudiants vivent, tranquillement en pour très peu...

 

cclofts_utah.jpg

 

J'avais donc comme idée de créer des villes commes ça, en attendant des promesses des HLM pour les plus pauvres et les SDF, car franchement, qu'il y a encore des gens qui doivent dormir dehors, me révolte.

 

Bien sur, j'avais bien pris tous les cautions, pour que ces villes soient structurées de façon à ne pas devenir des ghettos, mais des 'transits" et des villes autonomes, dans les grandes villes. De l'aide pour trouver travail, logement etc, des potagers publiques etc...

 

Les hommes politiques ont trouvé cela une bonne idée...


point

 

car bien sur, à part des paroles, ils ne foutent pas grande chose...à part des promesses, on ne donne pas d'autres choses à ses élus...

 

Au lieu de montrer ce qu'ils ont fait, ils parlent de ce qu'ils vont faire....eventuellement, un jour.

 

container-city-ii.jpg

 

Donc ce projet est tombé à l'eau...mais me reste dans le coeur, un hiver chaud pour peu cher, pour tous, en attendant mieux. C'est mieux un container que la rue, non?

Published by zara-ecolo
commenter cet article
9 septembre 2014 2 09 /09 /septembre /2014 08:56

finger-jpg.jpg

 

Quand, par le passé, j'essayais d'expliquer que si chacun fait de son mieux, selon ses propres moyens et force mentale, le monde irait mieux....

 

et fort souvent la réponse était, "oui, mais untel, ou les grandes industries font tellement pire"!


c'est peut etre vrai...mais moi, j'aime bien ne pas me sentir coupable...au moins, c'est pas de MA faute, que les animaux souffrent et meurent, ce n'est pas Ma faute (bon, un peu quand même, mais j'avance, j'évolue, j'apprends à toujours faire mieux) qu'il y a des tonnes de poubelle qu'on ne sait plus quoi en faire.

 

Le monde ne va pas encore mieux, mais le mien, oui!

 

http://www.lillemetropole.fr/files/live/sites/lmcu/files/images/COMMUNAUTE%20URBAINE/COMPETENCES/DECHETS/trier-plus_130318.jpg

 

Même, cela, devient une véritable hobby, une passion, de faire de mon mieux, de toujours trouver mieux, de toujours inventer des recettes, des moyens de créer le moins de déchets possible..... compost,  couhes lavables, soda-quick,acheter en vrac, cuire mes propres tit plats et congéler pour les jours où je n'ai pas d'energie....fabriquer avec des vieux vêtements, des sacs pour acheter en vrac et avoir mon propre recipient, lavable. Faire mes propres gâteaux avec mes enfants...

 

index.jpg

 

cela devient ludique et satisfaisante...et une challenge...

 

Et vous, que faites vous pour l'environnement que vous ne faisiez pas avant? Des idées, des suggestions?

Published by zara-ecolo
commenter cet article

Elle est de retour!

43af1b277efb7925333f247760011f39d3616cfb_600x600.jpg

 

Après quelques années d'absence volontaire, je me suis décidée de redonner Vie à mon ancien blog...mon espace personnel où je raconte ce que je veux sur mon amour pour les animaux, à deux ou à 4 pattes, la terre, la nourriture et que sais-je.

 

Bienvenu(e)s chez moi!

 

Esther/Zara

 

558406_576344045736727_2133560799_n.jpg

 

 

 


 


 

 

esthersdf---144-A

 

 

 

 

Zara Whites Large

 

 

 


Catégories